Actualités

Actualités2017-06-17T20:28:04+02:00

Actualités

23, 05, 2024

Bastide Niel : les partenaires ont visité les chantiers en cours

23, 05, 2024|

🗣️ Vendredi dernier, les associés de la SAS d’aménagement Bastide Niel composée de BMA – Bordeaux Métropole Aménagement, Domofrance & Aquitanis – Office public de l’habitat de Bordeaux Métropole ont invité les partenaires de l’opération à découvrir l’avancement de l’EcoProjet Bastide Niel à Bordeaux 🌱

Guidé.e.s par l’équipe d’aménageur, les actrices & acteurs du projet ont ainsi pu pénétrer au cœur de l’EcoProjet en visitant des chantiers en cours, notamment des programmes de logements sociaux et les projets de végétalisation des espaces publics.

Par ici la visite ⤵️ !

➡️ La résidence Ekko avec son architecte Duncan Lewis;

➡️ Le passage de la Vinaigrerie, planche pilote des espaces publics et les projets d’aménagement en cours des squares Françoise Dolto et Katia Kraft avec le paysagiste Rémi Salle de A+R PAYSAGES;

➡️ 54 logements sociaux réalisés par les architectes d’urbanmakers, Clémence de Selva & Louis Maugin pour Domofrance;

➡️ Le démarrage du chantier Campus Galène avec l’accueil du Groupe EDH et des architectes d’A+Architecture;

➡️ La résidence Doma & Stego d’Axanis qui offrira des logements en location-accession avec l’Agence Thierry Girault Architecte;

➡️ L’ancien Mess des officiers devenu le campus de l’ESSCA Bordeaux avec son directeur Charles Bassi;

➡️ Le chantier de Eklo Village, extension de Eklo Hotels avec son fondateur Emmanuel Petit & l’architecte Yann Champion de Hobo Architecture.

21, 04, 2024

{Portfolio} 70 nouveaux logements sociaux Domofrance sortent de terre

21, 04, 2024|

Logements sociaux : Avenue Thiers à Bastide Nielle bâtiment situé entre Bord’ha & le gymnase Thiers conçu par l’atelier d’architecture bordelais Ferret pour Domofrance possèdera une identité et une forme très remarquables ! 

Basé sur des paramètres traditionnels et intelligents comme l’orientation, l’ensoleillement, la ventilation naturelle etc., il proposera un local pour les deux-roues de 150 m2 et 70 logements locatifs sociaux repartis sur huit étages de la manière suivante :

  • 28 T2,
  • 25 T3,
  • 14 T4,
  • 3 T5.

Bastide Niel vu du ciel !

15, 04, 2024|

📣 Bastide Niel vu du ciel : Le chantier d’une partie de votre futur quartier Bastide Niel étant fermé pour votre sécurité, nous vous offrons quelques photos aériennes prises par l’Atelier Caumes, photographie d’Architecture !
Retrouvez les constructions terminées, en cours de réalisation ou à venir… sur https://www.bastideniel.fr/ 🔍

21, 03, 2024

{Portfolio} 54 logements sociaux Domofrance sortent de terre !

21, 03, 2024|

🏡 ACTUS 📣 Coté Queyries à Bastide Niel, les 54 logements sociaux réalisés par les architectes d’Urbanmakers et de Selva & Maugin pour Domofrance sortent de terre.

Bâti sur l’empreinte d’une ancienne construction, l’immeuble est entièrement revêtu de briques en terre cuite moulées à la main et de petites tuiles plates, en écho au pont de pierre.

➡️ Plus d’explications sur le projet avec les architectes ici !

Crédit photos : Atelier Caumes, photographie d’Architecture.

Bientôt un pôle dédié aux seniors à Bastide Niel

15, 03, 2024|

En 2026, Bastide Niel devrait accueillir un pôle dédié aux seniors. Située sur la place d’Armes, la construction prendra lexacte place de l’ancienne écurie du Mess des officiers, actuel Essca, dont les façades historiques du rez-de-chaussée seront rénovées pour être conservées. Plus d’explications avec Paul Dulong, architecte associé de l’agence d’architecture & d’urbanisme GREENWICH 0013, en charge du projet porté par la SCCV Bastide Niel {voir encadré}.

Bientôt un pôle dédié aux seniors à Bastide NielLes travaux du futur « vaisseau amiral de la silver économie {voir encadré} » en Nouvelle-Aquitaine devraient démarrer à Bastide Niel en 2024. Le bâtiment, situé au cœur du quartier & à proximité de deux établissements de l’enseignement supérieur, l’Essca & le PESMD, sera haut de cinq étages & se déploiera sur 2800 mètres carrés environ.

Un tiers-lieu

Son rez-de-chaussée, accessible grâce à un large patio ouvert sur la place d’Armes, sera traversant & accueillera un tiers-lieu avec une offre de restauration sur 450 mètres carrés, un cabinet médical d’une centaine de mètres carrés ainsi qu’un local à vélos.

Son premier étage accueillera également du personnel médical sur deux cents mètres carrés ainsi qu’un centre de formation, le Greta, qui dispensera sur 250 mètres carrés, des formations en lien avec les besoins des plus de 65 ans, comme par exemple le métier d’auxiliaire de vie.

Enfin, L’Atelier de No Working gérera l’exploitation des 1700 mètres carrés des quatre derniers étages, dans l’objectif d’y proposer des ateliers, animations, rencontres, échanges, etc., qui répondront aux préoccupations des seniors & à celles de leurs proches.   

Un projet exigeant & enthousiasmant

Bientôt un pôle dédié aux seniors à Bastide Niel « Une des particularités d’un tel projet architectural réside dans sa volumétrie. À Bastide Niel, on ne réalise pas une forme à partir d’une programmation.

C’est tout le contraire, et c’est une orientation qui en tant qu’architecte, mais aussi urbaniste nous a réellement enthousiasmé », raconte Paul Dulong, associé de l’agence d’architecture & d’urbanisme GREENWICH 0013 depuis huit ans.

« Ici, l’aménagement du quartier & de ses îlots doit être pensé de manière globale, pas de manière individuelle au risque de réaliser de nombreuses incohérences esthétiques et dans ses usages », précise-t-il.

« Ainsi, conformément aux préconisations de MVRDV, l’architecte urbaniste de la ZAC Bastide Niel, le rôle de l’architecte sur chaque îlot, est d’intégrer un volume qui répond aux enjeux du programme et aux enjeux environnementaux : d’une part aux engagements de la ZAC Bastide Niel comme par exemple le raccordement au chauffage urbain alimenté par la géothermie, le contrôle des consommations d’énergie, l’éclairage naturel, etc. Et d’autre part, à ceux du label Bâtiment Frugal Bordelais (BfB) comme la végétalisation des terrasses, la ventilation naturelle des constructions, les protections solaires, l’utilisation de matériaux biosourcés, etc. », détaille l’architecte-urbaniste, dont l’équipe a notamment participé à la rénovation lourde du collège Edouard Vaillant à Bordeaux.

Le patrimoine historique conservé

Bientôt un pôle dédié aux seniors à Bastide NielUne autre particularité qui figure également dans les engagements de la ZAC est la préservation et la réhabilitation du patrimoine existant lorsque cela est possible. « Ici, nous avons pu conserver l’enceinte en pierre des écuries datant du 19e siècle du Mess des officiers, actuel Essca, au-dessus desquelles se déploiera la construction, explique Paul Dulong avant de préciser : telle une boîte dans la boîte, le futur  bâtiment se développera en gigogne en venant chapeauter l’existant. Son système structurel sera réalisé en poteaux, poutres et planchers en béton et les façades seront en façades à ossatures bois sur lesquelles on retrouvera la lecture des ouvertures historiques ».

La façade qui donnera sur la place d’Armes sera revêtue « d’un bardage en terre cuite émaillée de couleur verte, en écho aux platanes centenaires qui ont été conservés et à l’aménagement paysager de la place d’Armes qui lui fera face. Le reste du volume, quant à lui, sera recouvert d’un bardeau en aluminium de couleur blanc/gris, détaille ce spécialiste des grands ensembles avant de poursuivre : Chaque étage, à part le dernier qui accueillera une structure métallique végétalisée en treillis, disposera de grandes terrasses, pouvant aller jusqu’à plus de 80 mètres carrés pour offrir des espaces de convivialité extérieurs. Ces dernières seront toutes équipées de larges jardinières filantes creusées dans la masse qui feront également office de garde-corps ».

Le BIM, un outil commun pour une vision d’ensemble

Bientôt un pôle dédié aux seniors à Bastide Niel« Nous n’aurions pu répondre de manière si technique & environnementale aux orientations données par la ZAC & la ville de Bordeaux sans notre parfaite maîtrise du processus de conception BIM.

En effet, d’une part, cette technologie nous a permis de modéliser en 3D la structure du bâtiment, d’y intégrer son noyau central qui desservira les plateaux, ses centres de gravité pour y installer les points de circulation et optimiser les surfaces utiles, etc.

Et d’autre part, le BIM nous offre la possibilité de travailler en collaboration étroite & en temps réel avec les bureaux d’études qui ont travaillé avec nous sur le projet : le bureau d’études Vivien pour la partie environnementale & Eicob pour l’optimisation de la structure », conclut-il.

« Le futur vaisseau amiral de la silver économie en Nouvelle-Aquitaine »

Bientôt un pôle dédié aux seniors à Bastide NielSoutenu par le Gérontopôle Nouvelle-Aquitaine, ce projet est porté par la Société civile de construction vente (SCCV) Bastide Niel dont l’objectif est de créer sur Bastide Niel et plus globalement sur Bordeaux, un lieu dédié à l’accueil des seniors, leurs proches & aux professionnel.le.s de la silver économie. Plus d’explications avec Yann Ducoulombier, fondateur des centres médicaux Solar, en charge du projet & de la programmation.

« Le vieillissement de la population représente lun des défis majeurs de notre société. Dans six ans, soit en 2030, environ 18 % de la population aura plus de 65 ans dans la métropole bordelaise (Source a’urba) et en Gironde, 28 % des habitant.e.s auront plus de 60 ans (Source Insee).

C’est un véritable boom des seniors qui nous attend & nous devons nous y préparer. Or, le quotidien dune personne de 65 ans est très différent de celui dune personne de 90 ans ! Vingt-cinq années les séparent et elles nont pas les mêmes besoins ni les mêmes contraintes.

C’est pourquoi nous souhaitons créer la toute première structure consacrée à toutes & à tous les plus de 65 ans en Nouvelle-Aquitaine, un véritable vaisseau amiral de la silver économie, un lieu incontournable de destination pour les seniors, leurs proches, les professionnel.le.s, y compris un centre de formation & les acteurs associatifs qui leur sont dédiés.

Un lieu pour se ressourcer…

Quelles démarches administratives, quelle mutuelle, quelle assurance choisir quand on se retrouve à la retraite ? À quels services ou accompagnements peut-on prétendre lorsqu’on se retrouve en perte d’autonomie ou qu’on accompagne un.e parent.e malade ? Tels seront par exemple les services et conseils qui seront mis à disposition.

Mais ce n’est pas tout, ils y trouveront également un cabinet médical regroupant des praticien.nes spécialisé.e.s ainsi qu’un lieu, L’Atelier de No Working, pour venir se ressourcer & dans lequel leur seront proposés ainsi qu’à leurs proches des ateliers culturels, sportifs, manuels, des temps de lecture, des groupes de parole…

Enfin, nous avons choisi son emplacement avec soin. Il nous paraissait essentiel d’implanter ce pôle au cœur de la ville, accessible en transports en commun & à proximité d’établissements scolaires afin de favoriser les échanges intergénérationnels qui pourront se concrétiser dans l’espace de restauration du tiers-lieu qui se situera au rez-de-chaussée.

… Et favoriser le lien social.

Car, c’est bel & bien de liens dont il question. En effet, bien vieillir et être en bonne santé na de sens pour les seniors que sils sont en relation avec les autres. Les liens sociaux jouent un rôle majeur dans le bien vieillir et dans l’éloignement de la perte dautonomie. Le lien social est le plus efficace des médicaments ! Le baromètre 55+ réalisé par TNS Sofres montre combien avec l’âge, la tendance est à la réduction des liens sociaux, mais combien, aussi, la demande de rencontres et d’échanges reste vive ! »

{Portfolio} La campagne de plantations 2024 !

01, 03, 2024|

Zoom sur la campagne de plantations des arbres en 2024 à Bastide Niel !

Quatre ans après la plantation des premiers arbres à Bastide Niel, la végétalisation de votre quartier se poursuit !

1800 arbres et 3000 arbustes

🍃 Grâce à ces plantations, Bastide Niel accueillera à terme 1800 arbres et 3000 arbustes qui agrémenteront les rues, favoriseront la biodiversité et garantiront ombrage et fraîcheur aux Bordelais.es.

14, 02, 2024

Agate Architectes construit 10 logements à Bastide Niel

14, 02, 2024|

L’agence Agate Architectes implantée à Bouliac (33) construit, conformément aux obligations du label Bâtiment Frugal bordelais et aux préconisations de Winy Maas, l’architecte urbaniste de la ZAC Bastide Niel, 10 logements rue du maréchal Niel à Bastide Niel. Plus d’explications avec Muriel Teynier, en charge du projet avec Anne-Lise Godet et Laurie Cantin.

Agate Architectes construit 10 logements à Bastide NielAgate Architectes qui a ouvert ses portes en 2016 prône une architecture responsable animée par la sobriété et le respect du lieu qui laccueille.

Ces valeurs, qui habitent intimement les quatre salariées de l’agence, lui ont permis d’obtenir de nombreux projets aux typologies diverses comme par exemple la Maison écocitoyenne à Bordeaux ou encore la construction de logements vernaculaires, d’un centre de recyclage, d’une microcrèche en bois, etc.

Grâce à son engagement et à ses connaissances en architecture durable, le maître d’ouvrage Soline lui a confié la réalisation d’une construction de 10 logements dont la livraison est prévue en 2025.

Structure en béton, charpente en bois, haut de quatre étages et sur une surface totale de 1077 m2, le bâtiment accueillera :

  • Des bureaux et des commerces en rez-de-chaussée sur une surface d’environ 300 m2,
  • Un parking à vélo de 26 m2,
  • Des logements dans les étages supérieurs sur une surface de 635 m2 qui seront occupés par :
    • 50 % de T1 et de T2,
    • 30 % de T3,
    • 20 % de T4 et T5.

Des terrasses pour chaque logement

Agate Architectes construit 10 logements à Bastide NielCet immeuble intime, tout proche de la Garonne, sera perché sur un vide sanitaire afin d’être libre à leau en cas dinondations. Son aspect général répondra aux attentes de la ZAC qui préconise une continuité d’aspect entre les façades et les toitures : « nous avons décidé de traiter les façades comme des toitures en les habillant du même matériau clair, des lames en acier laqué GreenCoat PLX Pro dont le revêtement biosourcé est à base dhuile de colza », explique Muriel Teynier.

« Les surfaces menuisées seront de couleur brun foncé et toute une façade sera revêtue de panneaux photovoltaïques afin de couvrir les besoins en électricité des parties communes », poursuit l’architecte.

De plus, conformément aux préconisations de Winy Maas et aux obligations du Label Bâtiment Frugal, les logements seront majoritairement traversants, auront — au minimum — une double orientation, et jouiront tous d’un espace extérieur.

Les T1 par exemple, seront prolongés par des loggias de 5 m2 revêtues de bois teinté dans la masse, quand aux plus grands logements, ils disposeront de larges tropéziennes tapissées d’un revêtement minéral clair, pouvant aller jusqu’à 28 m2.

Chaque espace extérieur sera végétalisé, soit par l’intermédiaire de jardinières au premier étage, qui feront également office de garde-corps afin de maximiser l’espace de vie, soit grâce à des pots en terre cuite ou en grès émaillé dans les étages supérieurs.

Enfin, tout comme l’ensemble des constructions sur la ZAC, l’immeuble sera raccordé au réseau de chaleur géothermique Plaine de Garonne Énergies.

« Penser l’aménagement des rampants comme en rénovation patrimoniale »

Agate Architectes construit 10 logements à Bastide Niel« Optimiser les surfaces dans un volume imposé comme c’est le cas à Bastide Niel, n’est pas simple », explique Muriel Teynier.

« En effet, il ne s’agit pas seulement de combler les rampants intelligemment, il faut également positionner le ou les ascenseurs et escaliers qui vont desservir les étages. C’est pourquoi nous avons décidé d’aborder cette construction neuve de la même manière que nous abordons nos projets de rénovation d’immeubles patrimoniaux avec leurs contraintes de formes et d’espaces », poursuit-elle.

« Néanmoins, ces volumes biseautés dont l’objectif est d’offrir des logements ensoleillés, traversants et avec des espaces extérieurs, permettent de réaliser des appartements très agréables à vivre, voire même insolites comme c’est le cas d’un T4 en triplex dont une terrasse est en attique, c’est-à-dire qu’elle occupe tout le dernier étage. »

19, 01, 2024

{Portfolio} 70 logements sociaux Domofrance sortent de terre !

19, 01, 2024|

Avenue Thiers à Bastide Niel, le bâtiment situé entre Bord’ha & le gymnase Thiers conçu par l’atelier d’architecture bordelais Ferret pour Domofrance,  possèdera une identité et une forme très remarquables ! 

Basé sur des paramètres traditionnels et intelligents comme l’orientation, l’ensoleillement, la ventilation naturelle etc., il proposera un local pour les deux-roues de 150 m2 et 70 logements locatifs sociaux repartis sur huit étages de la manière suivante :

  • 28 T2,
  • 25 T3,
  • 14 T4,
  • 3 T5.

{Portfolio} 65 logements sortent de terre !

04, 01, 2024|

🏡 ACTUS 📣 Rue de la Rotonde à Bastide Niel, un programme de 65 logements réalisé par l’Atelier cambium & olgga architectes pour le Crédit Agricole Immobilier sort de terre.
Alors que deux constructions sont totalement neuves avec des planchers et façades teintes dans la masse, les quatre autres sont construites à partir du patrimoine historique existant.
Découvrez les détails du projet avec l’architecte Olivier Laurent du cabinet darchitecture bordelais Atelier Cambium ici : https://www.bastideniel.fr/parvis-orion/

27, 12, 2023

{Portfolio} Les nouveaux locaux d’Ubisoft Bordeaux sortent de terre !

27, 12, 2023|

🎮 ACTUS 📣 avenue Abadie à Bastide Niel, les nouveaux locaux d’Ubisoft Bordeaux sortent de terre !
Un projet architectural complexe qui répond à de nombreuses exigences : environnementales, patrimoniales, techniques et humaines.
👷‍♀️ Plus d’explications avec Jennifer Lemot, architecte chez Les ateliers 4+ en cliquant ici.

{Portfolio} 54 logements sociaux Domofrance sortent de terre !

15, 12, 2023|

🏡 ACTUS 📣 Coté Queyries à Bastide Niel, les 54 logements sociaux réalisés par les architectes d’Urbanmakers et de Selva & Maugin pour Domofrance sortent de terre.

Bâti sur l’empreinte d’une ancienne construction, l’immeuble est entièrement revêtu de briques en terre cuite moulées à la main et de petites tuiles plates, en écho aux constructions bordelaises traditionnelles.

➡️ Plus d’explications sur le projet avec les architectes ici !

{Portfolio} Ekko dévoile son architecture innovante

15, 12, 2023|

Coté Queyries à Bastide Niel, la résidence Ekko dévoile son architecture innovante.
➡️ Prix GIP de l’innovation aux Pyramides d’Argent 2019 de la Fédération des promoteurs immobiliers de la Nouvelle Aquitaine,

06, 11, 2023

Bordeaux Bastide : un quartier en pleine mutation

06, 11, 2023|

Après avoir été directeur des centres d’animations Bastide Benauge, Grand Parc et Bordeaux Lac, Nicolas Rousset a pris la direction du centre d’animation de Bastide Queyries il y a un an. Des activités proposées aux habitant.e.s à ses inquiétudes concernant ce quartier de la ville, en passant par les nouveaux partenariats qu’il a créés, il retrace pour BastideNiel.fr, sa première année au sein du quartier.

1. Quelle est la mission du centre danimation Bastide Queyries  ?

« Situé rive droite, au 13 allée Jean Giono, le Centre d’animation de Bastide Queyries créé en 2007 fait partie de lassociation Centres danimation de Bordeaux — Cultivons le partage qui gère 11 centres d’animations sur Bordeaux ainsi que l’Auberge de jeunesse située à Barbey.

Agréée jeunesse et éducation populaire, l’association a, en 2022 :

  • Accueilli environ 20 000 personnes dont 10 488 adhérent.e.s,
  • Employé 620 professionnel.le.s de l’animation,
  • Et a été soutenue par plus de 360 bénévoles.

Un festival de cirque !

Au Centre d’animation Bastide Queyries, grâce à notre noyau dur composé d’une dizaine de salarié.e.s à temps plein, de neuf salarié.e.s à temps partiel et d’une solide équipe de bénévoles, le centre intervient dans plusieurs domaines pour les habitant.e.s du secteur et ses 765 adhérents.e.s.

D’une part, il organise l’accueil périscolaire, matin, midi et soir dans les écoles élémentaires Nuyens et Montaud ainsi que l’accompagnement à la scolarité dans le collège Léonard Lenoir.

Il accueille également les enfants de 6 à 11 ans les mercredis et pendant les vacances scolaires ainsi que les adolescent.e.s toute l’année. Ces dernier·ère.s peuvent par la suite intégrer le Collectif jeune de l’association qui s’implique dans les centres d’animation à l’échelle de la ville de Bordeaux.

D’autre part, côté famille, le centre propose régulièrement des sorties ou courts séjours, mais aussi un accompagnement administratif personnalisé grâce à une conseillère en économie sociale et familiale.

De plus, des activités dédiées à la couture, le dessin, le yoga, les arts du cirque, etc., sont ouvertes à tout le monde, toute l’année, à des tarifs abordables en fonction du quotient familial, sans oublier évidemment notre festival de cirque sur le mois de juin !

Enfin, afin de favoriser les relations entre les générations, le centre partage son espace de restauration avec le Pôle senior de la ville de Bordeaux tous les mercredis et durant les vacances scolaires. »

2. Comment le centre danimation de Bastide Queyries est-il accompagné pour réaliser ses activités  ?

« De la ville de Bordeaux, en passant par la CAF, le Département, les missions locales, des entreprises, d’autres associations, etc., l’association Centres danimation de Bordeaux — Cultivons le partage a pu compter sur le soutien de 483 partenaires en 2022.

Au Centre d’animation Bastide Queyries, nous sommes particulièrement en lien avec l’ensemble des acteurs de ce territoire (la fabrique Pola, interlude, lassociation Calk, et le soutien financier inespéré de la SAS Bastide Niel sans lequel la dernière édition de notre festival Queyries fait son cirque n’aurait pas rencontré un tel succès.

Pour cause, de manière générale, le tissu associatif fonctionne grâce aux subventions publiques, mais très peu grâce aux financements privés. Lorsque j’ai rencontré Sophie Perreau, qui représentait Bordeaux Métropole Aménagement lors d’une restitution publique sur l’aménagement du square Françoise Dolto organisée par la SAS Bastide Niel, je ne m’attendais pas à ce que nos échanges aboutissent sur un tel partenariat économique et social.

En effet, afin d’être subventionné, chaque centre d’animation doit répondre à un cahier des charges précis comme par exemple, celui imposé par la CAF. En effet, afin d’être agréé centre social pour une durée de quatre ans, nous devons respecter certaines obligations comme :

  • Linclusion sociale et la socialisation des personnes,
  • Le développement des liens sociaux et la cohésion sociale sur le territoire,
  • La prise de responsabilité des usagers et le développement de la citoyenneté de proximité,
  • Réaliser un diagnostic de territoire,
  • Définir des axes accompagnés d’actions sur une durée de quatre années.

Une convention triennale avec la SAS Bastide Niel

Dans cet objectif, la SAS Bastide Niel s’est engagée à nos côtés dans l’écriture de la demande du renouvellement de l’agrément que nous soumettrons l’année prochaine, en intégrant le comité de pilotage qui se compose du comité d’animation, des habitant.e.s, de la Ville, de la CAF, du Département, de nos partenaires historiques, etc.

Grâce aux informations que nous fournit la SAS Bastide Niel, nous avons une meilleure visibilité sur le devenir du quartier comme les aménagements futurs, le nombre d’habitant.e.s à venir, etc. Ces données précieuses, en complément des informations déjà collectées grâce à nos partenaires, nous permettent d’affiner les besoins de notre projet social sur les quatre prochaines années pour notre demande de renouvellement d’agrément.

Mais ce n’est pas tout, nous avons également signé cette année, une convention triennale avec la SAS Bastide Niel qui nous permet de réaliser des actions communes comme des expositions, des animations, etc., et de renforcer le budget dédié à notre festival de cirque ou aux actions que nous mettons en place pour les jeunes. »

3. Comment envisagez-vous l’avenir du centre danimation Bastide Queyries et du quartier ?

« Lors de la phase de diagnostic effectuée en début d’année en préambule de la rédaction de la demande de renouvellement de l’agrément CAF, nous avons questionné les habitant.e.s et les professionnel.le.s du quartier sur leurs attentes et inquiétudes concernant ce secteur de la ville comme par exemple : “Quelle image avez-vous du quartier ?”, “Connaissez-vous le quartier & son évolution ?”, ou encore : “Quelles améliorations pour le quartier proposez-vous ? Etc.”.

Globalement, les riverain.es et professionnel.le.s connaissent bien le quartier et s’y sentent bien. Néanmoins, une inquiétude demeure sur le nombre d’habitant.e.s à venir avec les constructions de Bastide Niel et Brazza et sur le nombre de structures et d’équipements publics qui répondront aux besoins de ces nouveaux arrivant.e.s. À juste titre…

« Nous ne pouvons déjà plus accueillir d’enfants supplémentaires »

Alors que ces nouveaux quartiers accueillent tout juste leurs premiers habitant.e.s, nous ne pouvons déjà plus accueillir d’enfants supplémentaires. Nous avons à ce jour une liste d’attente que nous essayons de réguler au mieux.

Le quartier va avoir besoin très rapidement d’un centre d’animation supplémentaire, mais aussi de crèches, commerces, associations ou structures qui accueillent les nouveaux arrivant.e.s.

Je pense notamment à l’association gérée par RéciproCité. Une gestionnaire-animatrice, socle du lien social, y organise des ateliers culinaires, de jardinage, dinformatique… mais surtout accompagne et informe les résident.e.s.

Je viens d’apprendre que ce beau projet pouvait arriver à son terme en décembre 2023. Ce serait une perte pour le quartier si ce lieu venait à disparaître… »

13, 10, 2023

Le phytosociologue Claude Figureau collabore avec Bastide Niel

13, 10, 2023|

🌱 Retour en images sur la venue du phytosociologue Claude Figureau qui collabore avec nos paysagistes A+R Paysages sur la constitution des habitats des différents espaces à paysager de l’écoquartier.

Claude Figureau est venu nous présenter sa méthode de végétalisation de joints de dalles béton.
En théorie d’abord, avec un mot sur son approche et les apports de la phytosociologie.
En pratique ensuite, avec une démonstration au square Françoise Dolto, détaillant la préparation de sol avant de semer les essences sélectionnées avec A+R Paysages.

📸 : A+R Paysages

Plus d’informations ici : Bastide Niel, rencontre avec le phytosociologue Claude Figureau

{Portfolio} L’ESSCA school of management inaugurée

13, 10, 2023|

Les agences d’architecture GUIRAUD-MANENC et MNP Vacher viennent d’achever la réhabilitation du Mess des officiers dans lequel l’Essca s’est installée à la rentrée.

{Portfolio} 210 logements étudiants et un CADA inaugurés

13, 10, 2023|

Le groupement d’entreprises composé de DELTA construction et de BPM Architectes viennent de livrer à côté des Archives de Bordeaux Métropole, 210 logements étudiants et un Centre d’accueil de demandeurs d’asile (CADA) répartis de la manière suivante sur 6 500 m² :

  • 31 logements (80 places) pour le Centre d’accueil de demandeurs d’asile (CADA), pour le CCAS de la ville de Bordeaux,
  • 158 logements sociaux (160 places) pour les étudiants qui seront gérés pas Domofrance,
  • 1 logement pour le gardien,
  • 52 logements étudiants privés gérés par ALTAE,
  • Un parking à vélos,
  • Ainsi que des places de parking réservées au personnel du CADA.

Maîtrise d’ouvrage : Bordeaux Métropole Aménagement

📸 : {Atelier} Philippe Caumes

👉 Retrouvez la visite du chantier avec les explications de l’architecte Loïc Mazières, co-gérant de BPM Architectes ici.

25, 09, 2023

Bastide Niel : rencontre avec le phytosociologue Claude Figureau

25, 09, 2023|

Claude Figureau (DR)

Jeudi 28 septembre 2023 de 14 à 16 heures, venez rencontrer & échanger avec Claude Figureau à Bastide Niel, dans les locaux de l’Essca, 5 place d’armes à Bordeaux & sur le site tout proche du square Françoise Dolto.

Pour cause, Chevalier de l’ordre national du Mérite et ancien directeur du Jardin des Plantes de Nantes de 1983 à 2008, cet ingénieur diplômé d’État en horticulture à l’Institut national d’horticulture et de paysage d’Angers, collabore avec l’agence A+ R Paysages, pour constituer les habitats des différents espaces à paysager sur Bastide Niel.

Aujourd’hui consultant indépendant en botanique, phytosociologie et écologie, Claude Figureau collabore avec des paysagistes concepteurs pour composer des palettes végétales adaptées aux conditions écologiques des sites, en les conseillant sur l’organisation de groupements végétaux en habitats.

Bastide Niel : des espaces biologiques et durables

Cette approche permet d’augmenter considérablement la valeur biologique et la durabilité des espaces ainsi composés.

Sur le square Françoise Dolto qui est actuellement en cours d’aménagement, la sélection des essences et leur méthodologie d’implantation se précisent, notamment pour la végétation qui colonisera les interstices des sols minéralisés.

Ces micro écosystèmes dits « de failles » sont une expérimentation en plus du travail de désimperméabilisation et de densification végétale… à Bastide Niel 🌿✔️
Un sens du détail qui peut dérouter mais un concept qui gagne à être regardé et compris.

Venez rencontrer et échanger avec Claude Figureau sur les fondamentaux de cette conception et les enjeux écologiques de cette stratégie végétale encore peu répandue.

Cette présentation sera suivie d’une démonstration in situ de mise en œuvre millimétrée des semis.

Ouvrez votre commerce à Bastide Niel !

19, 09, 2023|

Vous dirigez une enseigne commerciale ? Vous êtes un.e indépendant.e ? Vous souhaitez implanter votre commerce sur Bordeaux ?
 
Jeudi 5 octobre, découvrez les nouvelles opportunités d’implantations commerciales à Bastide Niel à l’occasion de la journée « Visio Commerce » organisée par la CCI de Bordeaux Gironde

👉 A cette occasion, rencontrez les bailleurs sociaux Domofrance et Aquitanis qui proposeront bientôt des locaux commerciaux à loyer modéré sous la marque Rez-Alliance.

N’hésitez pas à vous inscrire ici.

Découvrez le programme ci-dessous 👇

VISIO COMMERCE BASTIDE NIEL

14, 06, 2023

Domofrance construit 54 logements sociaux quai de Queyries

14, 06, 2023|

Les architectes nantais d’Urbanmakers et bordelais de Selva & Maugin construisent 54 logements sociaux pour Domofrance quai de Queyries. Bâti sur l’empreinte d’une ancienne construction, l’immeuble sera entièrement revêtu de briques en terre cuite moulées à la main et de petites tuiles plates. Plus d’explications sur le projet avec l’architecte Antoine Motte, l’un des fondateurs d’Urbanmakers.

Bastide Niel : Domofrance construit 54 logements sociaux quai de QueyriesEn 2024, l’EcoQuartier Bastide Niel accueillera de nouveaux habitants. En effet, une nouvelle construction sort actuellement de terre quai de Queyries. Sur 3 875 mètres carrés et neuf étages (dont le dernier sera en duplex), ce nouveau bâtiment proposera :

  • 14 T2,
  • 25 T3,
  • 11 T4,
  • 5 T5,
  • Et un local à vélo de 143 mètres carrés.

L’accès aux logements se fera par deux entrées en miroir qui s’ouvriront sur un vestibule intérieur traversant, dont le sol sera revêtu de carreaux de ciment colorés en écho au Bordeaux historique.

Une architecture innovante

« Les particularités de ce chantier sont nombreuses, commence Antoine Motte. D’ordinaire, les architectes investissent un site, et dessinent des immeubles d’habitations à partir d’un nombre imposé de logements. Ce qui donne parfois des constructions compactes et imposantes. Or, à Bastide Niel, les préconisations imposées par l’architecte urbaniste de la ZAC Bastide Niel Winy Maas consistent à investir une forme. En plus de disposer d’un espace extérieur, tous les logements doivent être doublement voire triplement orientés afin d’être aérés, et de bénéficier de la lumière du soleil chaque jour. S’adapter à cette volumétrie pour aborder des enjeux sociaux, environnementaux et architecturaux, relève pour ainsi dire du cas d’école, mais offre au final des logements confortables et innovants », poursuit l’architecte.

Pour cause, les plus petites loggias seront au minimum de huit mètres carrés pour les T2, de 10 mètres carrés pour les T5 et de 12 mètres carrés pour les T4 en duplex. Aménagées dans la continuité de la pièce de vie et disposant toutes de rangements intégrés, leurs plafonds seront revêtus de bois et les murs de briquettes. Quant aux terrasses de toit, les tropéziennes, elles seront toutes habillées de bois.

Le BIM au service de logements extraordinaires

« Afin d’exploiter au maximum la volumétrie singulière du bâtiment, et tout particulièrement les combles sous les toitures qui abriteront des logements en duplex, nous avons utilisé la technologie du BIM avec laquelle nous sommes très à l’aise », relate Antoine Motte.

« En effet, cet outil numérique nous a d’une part, permis de nous approprier la forme, d’y trouver ses centres de gravité pour y installer les points de circulation, et d’autre part, de modéliser la multitude des faces en amont du projet. En alliant cette technique à notre créativité, nous avons pu réaliser des logements uniques, tous différents les uns des autres, où la majorité des rampants est exploitée, et qui disposent dans les étages supérieurs des meilleurs points de vue sur Bordeaux. Par ailleurs, nous souhaitions que les détails techniques du bâtiment soient invisibles, en utilisant par exemple des VMC inversées, ce qui a été rendu possible grâce au BIM. Enfin, nous avons pu étudier très finement en 3D le chemin de l’eau de pluie qui sur une toiture de cette ampleur ne laisse guère de place au hasard ».

Le choix de matériaux traditionnels

Et pour cause, « cet aspect du projet n’a pas été simple », se souvient l’architecte. « Bien que la structure soit en béton — une nécessité pour soutenir un tel volume — et la charpente en bois, nous voulions une matérialité en terre cuite, briques pour les façades, et tuiles pour le toit, et dont les teintes soient très proches entre elles, mais aussi, en rappel, des constructions historiques de Bordeaux », se souvient l’architecte. « Et, dans la mesure où nous souhaitions qu’elles soient de petites tailles, afin d’offrir une vibration de matière, nous avons longuement cherché des entreprises capables de mettre en œuvre un savoir-faire traditionnel dans des proportions inhabituelles, et en mesure d’y intégrer des panneaux photovoltaïques », explique-t-il.

Un espace vert

La construction, toute proche de la Garonne, sera perchée sur un vide sanitaire afin d’être transparente à l’eau en cas d’inondations et une bande linéaire de jardins courra tout le long d’un côté du bâtiment. Longue de 64 mètres et large de cinq mètres environ, cette grande noue garnie de plantes aquatiques récupérera ponctuellement les eaux de pluie qui seront ensuite régulées sur le réseau.

Un défi urbain

Le bailleur social Domofrance qui avec Aquitanis et Bordeaux Métropole Aménagement constituent la SAS Bastide Niel construit actuellement plus d’une centaine de logements sur la ZAC.

« Sensible depuis sa création à l’idée d’offrir un logement décent aux plus modestes, notre agence a déjà à son actif de nombreuses constructions sociales. Certes, nous implanter sur Bordeaux et travailler pour Domofrance qui est un acteur majeur du logement social en Nouvelle-Aquitaine et dont les engagements durables et innovants sont ambitieux nous a beaucoup motivés à répondre à l’appel d’offres sur cet îlot. Mais ce n’est pas la seule raison.

En effet, l’urbanisme de Bastide Niel qui, en sculptant les îlots, offre le soleil à chaque logement tout en y intégrant certaines formes de la ville traditionnelle comme les rues étroites et les matériaux est tout à fait innovant. De plus, et contrairement à ce qui se fait communément dans la construction de logements collectifs, grâce à cette architecture en biseau, la hauteur des bâtiments n’est ni décelable ni écrasante depuis le sol. Ainsi, côté Queyries, l’immeuble offrira aux yeux des passant.e.s, la matérialité et la sobriété de la ville historique », conclut Antoine Motte.

Une architecture à échelle humaine

Les architectes Selva & Maugin ont co-conçu avec Urbanmakers les 54 logements sociaux commandés par Domofrance quai de Queyries. Bien que complémentaires à leurs homologues nantais, les Bordelais ont été particulièrement attentifs aux détails comme nous l’explique Louis Maugin, architecte et co-fondateur Selva & Maugin.

Bastide Niel : Domofrance construit 54 logements sociaux quai de Queyries« Œuvrer sur le projet urbain de la ZAC Bastide Niel et pour Domofrance qui expérimentent les volumes afin d’offrir une meilleure qualité de vie à ses habitants était pour les Bordelais que nous sommes, d’un grand intérêt.

Le fait qu’il n’y ait pas d’îlots constitués et que chaque bâtiment soit indépendant et entouré d’espaces publics marque d’une part, l’originalité du projet. D’autre part, la silhouette du bâtiment et sa position au sein de la ZAC nous ont fortement encouragés à répondre à cet appel d’offres.

La ville sur la ville

En effet, nous ne voulions pas construire n’importe où, mais bien participer à un renouvellement de la ville sur elle-même. Aussi, ce projet sur lequel nous nous sommes engagés prend l’exacte place d’une ancienne construction, comme beaucoup d’autres bâtiments sur la ZAC. Ainsi, au moyen d’une légère surélévation par rapport au terrain existant, le nouveau bâtiment sera “transparent” à l’eau, c’est-à-dire qu’il permettra l’évacuation de l’eau en cas de crue exceptionnelle du fleuve, intégrant ainsi les dispositions de la ZAC permettant une meilleure “habitabilité” proche du fleuve.

Nous avons évidemment la même vision et les mêmes centres d’intérêt avec Urbanmakers sur ce projet. Alors que ces derniers sont des experts du BIM, notre approche s’est davantage focalisée sur les détails et la matérialité du projet dont l’enveloppe du bâtiment.

De la taille d’une main

Comme indiqué par Antoine Motte, les matériaux qui l’habillent sont en terre cuite : briques pour les façades et tuiles pour le toit. En plus de leurs appareillages et dispositions auxquels nous avons été attentifs, toutes leurs particularités résident dans leurs dimensions. En effet, nous tenions à ce qu’elles soient proches de la taille d’une main afin d’offrir à l’immeuble, un aspect sensible et à taille humaine malgré ses volumes insolites. Et le fait que les briques soient moulées à la main renforce cette ambition.

La vision de la construction depuis l’espace public nous tenait également à cœur. Alors qu’on apercevra sa hauteur de loin, il régnera à sa base, une ambiance intime et aérée. En effet, grâce à sa volumétrie en biseau, les étages supérieurs ne seront pas ou peu visibles depuis les voies publiques qui l’entoureront.

Travailler sur un volume donné fut un exercice singulier et une première pour nous. C’est pourquoi, nous sommes très présents sur le chantier dont nous assurons le suivi chaque semaine et plus si nécessaire.


CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER :

L’exposition « No Future/New Future » est exposée à Bastide Niel

13, 06, 2023|

L’exposition « No Future/New Future » est exposée à Bastide Niel L’exposition « No Future/New Future » réalisée par les élèves du collège Alain Fournier de Bordeaux est affichée sur le parvis des Archives de Bordeaux Métropole à Bastide Niel.

« À travers ces portraits, dans le contexte du réchauffement climatique, des épisodes météorologiques violents, des incendies et des inondations que le monde a connus en 2022, les élèves se sont mis en scène pour exprimer leur sentiment face aux modifications rapides du système Terre.

« No Future/New Future » joue sur la dualité

Reprenant les codes de l’installation Face2Face de JR, l’exposition « No Future/New Future » joue sur la dualité.

« No Future » reprend le slogan du mouvement punk et illustre une vision pessimiste de la société à venir. L’objectif est de sensibiliser le spectateur sur l’angoisse des jeunes générations.

Au contraire, « New future », inscrit ce projet dans une dynamique citoyenne et engagée qui vise à montrer que la jeune génération peut inverser le cours du changement global en devenant actrice de son avenir.

Pour se mettre en scène et exprimer des sentiments qui peuvent être contradictoires, chaque élève s’est inspiré d’une œuvre d’art dont il a reproduit tout ou partie des éléments. Il a donc, puisé dans notre patrimoine et s’est approprié les codes d’une culture universelle pour expliquer son propre ressenti. »

🎨 Plus d’info sur les projets d’art participatif d’Inside Out « Ensemble, changeons le monde en utilisant l’art ! »

Go to Top