Accueil2022-11-02T15:23:06+01:00

Concept urbain

Réalisations

Sas d'aménagement

Contact / Accès

1515, 05, 2022

Bastide Niel : retour sur les 48 heures de l’agriculture urbaine

Dimanche 15 mai 2022, Bastide Niel a participé à l’événement national Les 48 heures de l’agriculture urbaine pour semer & et fabriquer des bombes à graines à proximité de Eklo Hotels.

L’objectif ? Végétaliser une partie de la ZAC avant la plantation définitive des arbres et arbustes en novembre prochain. Mais aussi… semer la biodiversité !

En savoir plus sur Les 48 heures de l’agriculture urbaine.

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER :

303, 03, 2022

Bastide Niel : un cratère végétal accueillera 70 logements

Quai de Queyries, les architectes de MVRDV construisent Green Valley, un ensemble immobilier de trois bâtiments commercialisé par Pichet Immobilier avec un « cratère » végétal. Plus d’explications avec Charlotte Kientz, cheffe de projet sur l’opération. 

Charlotte Kientz Bastide NielDémarrés en mars 2020, les travaux de la résidence Green Valley co-conçue avec les architectes du cabinet Advento pour l’aménagement intérieur, devraient s’achever fin 2022, début 2023.

Sur 5400 mètres carrés, les 70 logements (dont 28 sont orientés à la fois sur rue et cœur d’ilot) de Green Valley, sont repartis de la manière suivante :

  • T1 : 1
  • T2 : 27
  • T3 : 23 dont 3 duplex
  • T4 : 16 dont 2 duplex
  • T5 : 3 dont 1 duplex et 1 triplex

Chaque bâtiment disposera d’un local à vélo et l’ensemble accueillera également un restaurant en rez-de-chaussée. 

Green Valley : « Chaque logement est un cas particulier »

« Grâce aux différentes formes des bâtiments, chaque logement est un cas particulier », remarque Charlotte Kientz, également en charge du suivi opérationnel du chantier.

« Ce sont tous de petits bijoux qui respectent les préconisations de Winy Maas, l’architecte-urbaniste de la ZAC Bastide Niel. C’est à dire des logements traversants et poly-orientés, qui disposent d’un ensoleillement direct de deux heures minimum par jour », poursuit-elle.

« De plus, afin de préserver la tranquillité et lintimité des habitants, les espaces extérieurs sur rue sont creusés en loggias alors que les espaces extérieurs en cœur dilot se développent sous forme de terrasses linéaires. Enfin, grâce à la volumétrie originale du projet, tous les toits sont habités, offrant ainsi des duplex, voire des triplex dans les étages supérieurs. »

Des portes pour passer d’une terrasse à une autre

Les silhouettes de jardinier découpées dans les séparations entre chaque terrasse suscitent beaucoup d’interrogations parmi les habitants de la ZAC.

« Ces portes du jardinier sont des passages fermés à clef entre les terrasses de chaque appartement », explique l’architecte. « Ainsi, le jardinier de la résidence pourra entretenir les espaces verts de chaque appartement sans passer par l’intérieur des appartements. »

Les terrasses de chaque bâtiment sont habillées de pots qui cachent un garde-corps. 

Destinés à accueillir une végétation en fonction de leurs orientations, ils sont de différentes dimensions, allant de 40 à 125 centimètres. Les plus gros sont disposés en bas et les plus petits dans les étages supérieurs.

Un Albedo* élevé pour lutter contre le réchauffement climatique

« Afin de lutter contre le réchauffement climatique et conformément aux préconisations de la ZAC Bastide Niel, nous avons choisi de réaliser une continuité d’aspect entre la toiture et la façade », souligne Charlotte Kientz.

« Ainsi, sur l’extérieur de l’ilot, la structure en béton et sa charpente en bois seront parées de tuiles en céramique claire, de même teinte et de même finition. Quant à l’intérieur de l’îlot, dont la forme s’inspire d’un cratère, il sera habillé d’un béton monochrome très clair. »

Ce cœur d’îlot – « véritable surprise architecturale » – est réalisé par A+R paysages, les paysagistes de la ZAC. Sa conception est à ce jour encore à l’étude, elle est inspirée des recherches de l’artiste New-Yorkais Gordon Matta-Clark. Il accueillera un jardin public en trois dimensions (parc 3D) et des voies piétonnes accessibles au public.

*Pouvoir réfléchissant d’une surface.

Crédit des photos : MVRDV et KREACTION.


CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER :

202, 02, 2022

Bastide Niel : Le Crédit Agricole Immobilier construit un « bouquet d’îlots »

Olivier Laurent Atelier Cambium Bastide NielDepuis juin 2021, le Crédit Agricole Immobilier construit en accession libre, un programme de 65 logements dans l’éco-quartier Bastide Niel. Rencontre avec l’architecte Olivier Laurent du cabinet darchitecture bordelais Atelier Cambium, co-concepteur de « Parvis Orion » avec Guillaume Grenu de Olgga Architectes.

Fin 2023, Bastide Niel accueillera de nouveaux habitants. En effet, une soixantaine d’appartements et un local artisanal répartis sur six bâtiments de taille modeste sortent actuellement de terre à langle des rues de la Rotonde et Hortense.

Sur 4 348 mètres carrés et d’une hauteur de quatre étages maximum, Parvis Orion proposera : 

  • 15 T1 ;
  • 11 T2 ;
  • 22 T3 ;
  • 09 T4 dont deux duplex ;
  • 06 T5 dont un triplex ;
  • Un local artisanal.

Parvis Orion conserve le patrimoine historique

« Alors que deux constructions sont totalement neuves avec des planchers et façades teintes dans la masse, les quatre autres sont construites à partir du patrimoine historique existant », explique Olivier Laurent, fondateur avec Franck Ferrier, du cabinet d’architecture bordelais Atelier Cambium.

En effet, conformément aux exigences du projet urbain, tout est mis en œuvre à Bastide Niel, pour conserver et rappeler le patrimoine historique. Le développement de ce morceau de ville s’appuie sur les empreintes actuelles et prend la mémoire ferroviaire et militaire comme point de départ.

Ainsi, « trois des îlots arborent un socle gris pâle figurant les traces des entrepôts vétustes quils remplacent. Un quatrième consiste en une surélévation dun ancien baraquement érigé avec les mêmes meulières que le mur denceinte de la Caserne Niel dont nous avons pu conserver un tronçon, intégré au projet, après l’avoir conforté », témoigne l’architecte.

« On ne convoque pas l’oblique en fenêtre »

Logements traversants tous munis d’espaces extérieurs, revêtement en céramique beige clair, raccordement au nouveau réseau de chaleur durable géothermique, installation de panneaux photovoltaïques qui couvriront les charges en électricité de la copropriété, « Parvis Orion » est construit pour répondre aux obligations de la ZAC Bastide Niel, en matière de développement durable et de haute qualité de vie.

« Façonner les organes et l’épiderme des volumétries élaborées par MVRDV (ndlr : l’architecte-urbaniste de la ZAC) fut pour nous un exercice inédit », raconte Olivier Laurent. « Les volumes produits par ces structures créent des espaces nouveaux », se réjouit-il.

« Enfin, nous avons décidé qu’il n’y aurait aucune fenêtre de toit, car nous estimons qu’elles iraient à l’encontre de l’idée du projet. Les seuls percements seraient les terrasses. Car selon nous… on ne convoque pas l’oblique en fenêtre ! »

Crédit des photos de Parvis Orion : Rosario Badessa.


CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER :

2020, 12, 2021

Résidence Ekko à Bastide Niel : un cadre de vie collectif et végétal

Située à l’entrée de Bastide Niel, la résidence Ekko commercialisée par le groupe Launay dévoile son architecture innovante. Visite guidée avec son architecte Duncan Lewis.


Par inversion des jardins en arrière-cour proposés par les échoppes existantes, l’architecte de la résidence Ekko, Duncan Lewis, a voulu prolonger le jardin commun traditionnel en pied d’immeuble. C’est pourquoi, il a conceptualisé un espace vert en 3 dimensions favorisant la protection des balcons et des façades de la rue. Visite guidée avec Marina Thon Hon, la paysagiste en charge du projet.


CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER :

Go to Top